Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2006 4 02 /03 /mars /2006 00:00

Terrain avant la découverte du four.
Au fond, mur taillé dans le rocher de l'ancienne maison, cadastre 1565.

Le four est juste en dessous de l'endroit où se trouve la cheminée.

Après avoir nettoyé et vidé le four des gravats qui avaient servi à le combler puis avoir dégagé l’ouverture du mur, le FOUR apparut dans toute son originalité. Il était entièrement taillé dans le rocher. Sa forme supérieure tournée vers le haut était conique et la partie basse consistait en une boule avec sur la sole, deux bourrelets qui semblaient servir à y poser une grille. Voir photos et schéma avec les dimensions.

 

Deux questions essentielles se posaient :
1. De quelle époque datait-il ? FOUR ROMAIN ou plus tard ?
2. A quoi servait-il ? POTERIE ou PAIN ?

 Ouverture du four taillé dans le rocher.
A droite, pilier de soutien pour la voûte de la cave. 
Le pilier a été construit au 13-14ème siècle.


EPOQUE :
Un détail alerta immédiatement : le four avait été comblé puis les ouvertures murées.  Contre le mur qui bouchait la gueule du four, s’appuyaient deux piliers qui servaient à soutenir une voûte. D’après le cadastre de 1565, la vieille maison était répertoriée comme étant la dernière du quartier du Carrelet. Cette ferme avait été construite en utilisant le rocher comme base d’appui et en particulier la pointe où avait été taillé le four. Tout indiquait que ceux qui avaient élevé les murs et posé le plancher sur la voûte du rez-de-chaussée ignoraient qu’il y avait un four dans le rocher. Si l’on présume que la maison avait vu le jour au siècle précédent, le four avait été comblé au début du Moyen Age. Cela pourrait coïncider avec la décision du XIe siècle de mettre fin aux activités des fours privés de façon à obliger les paysans à utiliser le communal, propriété du seigneur. Dans les gravats retirés du four, des pierres, des vestiges de poterie avaient  été retrouvées, d’une époque incertaine mais certainement début Moyen Age.

 

Cette période partant du Ve siècle après JC jusqu’à la fondation de Lauris vers le début du Xe siècle est très mal connue. Aucunes archives ne pourraient confirmer ce qu’était la vie pendant ces siècles.

 

La seule conclusion à tirer de cette découverte est  que le four avait été taillé bien avant, à l’époque gallo-romaine. Son état de préservation extraordinaire est dû au fait qu’il a été entièrement creusé dans le rocher puis une fois muré, il a été ignoré donc protégé jusqu’en 1996 .

 

Il a bien été utilisé puisque les bords de la gueule ont pris une couleur rouge de pierre brûlée à de hautes températures . 

 

Seule une expertise plus poussée pourrait confirmer la date. Avis aux archéologues !

 

 

UTILITE :
A première vue, les dimensions et la coupe du four indiquent que ce n’était pas un four à pain : trop volumineux et coupé dans le sens de la hauteur par une plateforme.

 

Des recherches poussées grâce à Internet et à la lecture de livres sur la vie quotidienne chez les Gallo-Romains semblent nous faire pencher pour un FOUR DE POTIER GALLO-ROMAIN.

 

Les poteries étaient délicatement empilées sur la sole, cette couronne suspendue au-dessus du foyer. Le feu était mis au bois et il prenait d’autant plus facilement que la gueule est tournée face au mistral. Connu depuis l’ère préhistorique ce soufflet naturel permettait d’accélérer la prise du feu.
La porte était bouchée puis la cheminée fermée d’un dôme de terre. La température intérieure pouvait monter jusqu’à mille degrés. Le four restait dans cet état pendant quelques 36 heures. Le défournement commençait après l’ouverture progressive de la cheminée et de la porte.

 Sommet de la cheminée vue de la chambre de la résidence d'artistes.
On remarque une plate-forme qui devait servir à poser les poteries.

De nombreux fours de potier de ce modèle ont été retrouvés en Europe et leur appareillage en pierres indiquerait que celui des Jardins de Magali daterait  des Ier et  IIe siècles après JC.

 

La suite des fouilles révélera l’emplacement d’une ferme qui pourrait dater elle aussi de l’époque où Lauris a été colonisé par les Romains.

 

A suivre…  

 

Coupe d'un four à potier de l'époque gallo-romaine: c'est la coupe exacte de celui retrouvé dans les Jardins de Magali ( Documents Wikipedia) Mosaique romaine représentant un four à potier: foyer en bas, sole ( plateforme ) pour mettre les poteries à cuire.
Coupe d'un four à potier de l'époque gallo-romaine: c'est la coupe exacte de celui retrouvé dans les Jardins de Magali ( Documents Wikipedia) Mosaique romaine représentant un four à potier: foyer en bas, sole ( plateforme ) pour mettre les poteries à cuire.

Coupe d'un four à potier de l'époque gallo-romaine: c'est la coupe exacte de celui retrouvé dans les Jardins de Magali ( Documents Wikipedia) Mosaique romaine représentant un four à potier: foyer en bas, sole ( plateforme ) pour mettre les poteries à cuire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires