Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 02:40
Dés que le visiteur entre dans les Jardins de Magali, il aperçoit devant les salles un platane : majestueux, ancestral et surtout bienfaiteur d’ombre et de fraîcheur. Il trônait déjà à l’acquisition du terrain, impérial au milieu des détritus et des gravats. Son tronc monstrueux jaillissait de terre comme un pilier inébranlable.


Alors les questions fusent car le platane apparaît aux yeux de tous comme un monument : quel âge a-t-il ? Quelles sont ses dimensions ? Pourquoi une forme différente de celle des platanes de bord de route ?


Essayons d’y répondre :


Implantation : le platane est l’un des arbres les plus connus dans le monde. Il est partout de Pékin à Auckland, du Danemark en Afrique du sud. En anglais c’est le « plane tree », en espagnol, le « platano » , en américain le « sycamore ».


D’où vient le platane ? : Des traces fossiles sont retrouvées dans le Crétacé, soit 80 millions d’années depuis le Groenland jusqu’en Asie.


Quelle espèce est-ce ? : Il y a de nombreuses sortes et familles de platanes et elles portent toutes des noms qui dépendent de la région où elles se trouvent :
-Amérique Centrale : feuilles très découpées, boules nombreuses de 3 à 5 (Californie, Mexique)
-Orientales : de la Grèce à l’Afghanistan - Extrême Orient : feuilles denticulées, boules très nombreuses de 8 à 12 .
Qu ‘en est-il de celui des « Jardins de Magali «  D’après le livre d’André Vigouroux (Edisud) , les feuilles indiquent que c’est un platane « X acerfolia » : page 30 on lit : « le type acerifolia : le plus courant au feuillage d’un vert clair (vert jaune) avec des feuilles presque aussi longues que larges à 3 à 5 lobes très marqués, dentés. Graines (akènes) agglomérées en boules groupées par 2 ou 3. Les arbres âgés acquièrent des contreforts racinaires marqués. Port plutôt étalé.





Feuilles du platane.





Dimensions du platane des Jardins de Magali :
Circonférence du tronc (à 50 centimètres du sol) : 3,87 mètres
Hauteur de la première branche : 4 mètres
Envergure des branches : 28 mètres
Hauteur de l’arbre : 31 mètres
Forme : en parasol (sur les routes : en candélabre).





Tronc du platane des Jardins de Magali.



Quel est son âge ? : Difficile à dire avec certitude mais un peu d’histoire nous aidera . Très connu depuis l’Antiquité, le platane était considéré comme un arbre sacré surtout avec son écorce qui tombe régulièrement. Les Anciens considéraient cette chute comme un acte de purification et de régénération, d’origine divine. On l’appelait « l’arbre-serpent » pour sa mue. La feuille palmée, très découpée représentait la main de la déesse-mère et était son représentant sur terre. Sous son ample feuillage, haut comme une voûte de temple, s’organisaient des cultes en plein air. De plus souvent il prospérait aux endroits où il y avait de l’eau comme des sources. La légende veut que Zeus (Jupiter) qui s’était transformé en taureau blanc pour enlever la déesse Europe, s’unit à elle sous un platane !


A Athènes sur la fameuse promenade « Academia » où se rencontraient Socrate et ses amis, ils discutaient à l’ombre des platanes. A Sparte l’ aire d’entraînement des jeunes guerriers était bordée de platanes.


C’est Rabelais qui en France fut le premier à parler des platanes qu’il avait vus à … Rome !


En réalité c’est Belon (1517-1564) qui fut le premier à introduire des graines de platanes en France.


Au XVIIIe siècle, le platane se répand partout en France mais surtout dans le sud :En 1629, une vingtaine de platanes sont plantés dans les jardins de l’Archevéché d’Aix-en-Provence.


Enfin Napoléon III, grand amateur de verdure, encourage la plantation des platanes dans les parcs, jardins. Les routes sont bordées de platanes qui apportent ombre et fraîcheur aux voyageurs qui circulent en été.


Si l’on s’en tient aux commentaires de R. Bourdu, l’âge dépendra des circonstances : eau, terrain , circonférence, hauteur. D’après les caractéristiques du platane des Jardins de Magali, l’arbre peut avoir entre 150 et 200ans. Or une date est gravée sur le mur de la façade troglodyte : 1857.


C’est à cette date que le terrain fut organisé, la grotte barrée d’un grand mur et la voûte de la salle construite. Il se devait alors d’arboriser le jardin et c’est à cette époque que furent plantés d’un côté le platane et de l’autre le micocoulier dont nous parlerons dans un autre article.


Alors sans trop se tromper on peut dire que le platane a 151 ans. C’est déjà un bel âge !! Pour conclure, si l’on veut reprendre la tradition des Anciens, le platane pourrait servir de voûte à des réunions conviviales, ce qui se fait depuis six ans avec nos rencontres, conférences et surtout concerts.


Référence : Le platane de André Vigouroux, Edisud avec nos remerciements.




Le cours Mirabeau à Aix-en-Provence.





Le platane des Jardins de Magali en été.




Le platane en automne.




Le platane en hiver.


DSC00101

Le platane sous la neige.




Le platane pendant les concerts dans les Jardins de Magali.



Partager cet article

Repost 0

commentaires