Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 14:12

2010 05 09 007

Extermination des bisons en Amérique

 

La conquête de l’Ouest , épisode qui est considéré comme la dernière grande aventure du combat de l’homme contre la nature et le monde animal est l’exemple même de la destruction apportée par l’homme. Cette pénétration vers l’ouest commence au début du 19e siècle : 1800-1840. Puis elle s’accélère par une ruée vers l’or en 1849. Des milliers d’émigrants se dirigent vers l’ouest et occupent de larges territoires. Ils deviennent fermiers et élèvent des bovins. Mais les Bisons et les Indiens gênent cette marche conquérante. Alors on les élimine soit en les massacrant (bisons) soit en les concentrant sur des réserves.

 

Les territoires sont divisés en états et annexés à la Fédération des Etats-Unis : Kansas en 1861, New Mexico en 1863, Nevada et Californie en 1864. En 19OO la conquête est achevée avec d’énormes dégâts sur la faune, la flore et les indigènes.

 

Avant l’arrivée des Européens, on estimait le nombre de bisons dans les grandes plaines américaines à environ 70 millions. Vers 1890, il n’en restait plus que 800 !!

 

Les chasseurs étaient passés par là, dont le fameux Buffalo Bill ( William Frederick Cody) qui obtient son surnom  d’avoir été le meilleur d’entre eux dans l’extermination des bisons. Un chasseur pouvait en tuer jusqu’à 300 par jour et l’un d’eux en quelques années avait le chiffre de 20 000 bisons tués ! La construction du train transcontinental (1869) avait aussi aidé à la fin des bisons.

 

Sur le panneau, on voit un cow boy ( peut–être Buffalo Bill) contemplant le produit de sa chasse tandis qu’au fond, passe le train Santa Fe ou Pacific Railroad. Le décor est typiquement ouest américain avec ses falaises ou ses rochers rouges ou ocres.

 

L’homme est devenu le maître du monde. Le règne animal dépend de sa bonté ou de son intelligence, très limitées jusqu’à nos jours.

 

Il en été de même dans d’autres régions, du tigre, du lion, de l’éléphant, du crocodile.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires