Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 16:22
The book " French American class its a long way to...

The book " French American class its a long way to France "has received high praise from the President Obama and the former French president Nicolas Sarkozy for the work done by the program French American class for more than 20 years to bring French and American children age 10 together. The program has touched more than one million American children in primary schools.
See letters on http://classes-franco-americaines-french-american-classes.over-blog.com

Repost 0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 09:08
pour le livre sur l'Amérique editeur l'Harmattan
Repost 0
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 12:21
Repost 0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 16:52
Repost 0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 23:07

Thank you for your trust
hope your readers will enjoy the adventure of the fifth graders who went to France during their school year8
Any comments will be welcome!
Perhaps one day in your library I could shre the book with your readers!

Repost 0
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 12:49
            A la suite de l'envoi du livre écrit en anglais par André Girod:
" French-American Class, it's a long way to France"
qui décrit la fabuleuse aventure des enfants de CM2 français et américains qui partirent aux Etats-Unis et vinrent en France, le président des Etats-Unis, Barack Obama a remercié André Girod du travail qu'il a fait en Amérique. Ce livre lui est parvenu une semaine après le massacre de la " Sandy Hook school" dans le Connecticut, école qu'André Girod avait visitée par deux fois en 1983. Le fondateur de la classe franco-américaine a visité des milliers d'écoles primaires à travers les Etats-Unis et y a toujours reçu chaleureusement. Il y entrait pour apporter connaissances et amitiés. Ce qu'a apprécié Barack Obama.
                img291-1.jpg
Nouveau livre d'André Girod
" C'est mon Amérique aussi"
          img315
Comment un gamin de Paris, après avoir rencontré ses premiers Américains à la Libération de Paris en août 1944, n'a plus qu'une idée en tête: partir en Amérique. C'est ce qu'il fera en 1959 grâce à une bourse Fulbright.
Suivez son parcours de l'âge de neuf ans jusqu'à la classe franco-américaine avec qui il a partagé ce rêve. ( Editeur l'Harmattan).
Repost 0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 11:31

Suite des personnalités américaines du livre : "American Gothic".

Pour en savoir plus sur ces personnages consulter

www.usa-decouverte.com/culture/magazine

personnages:

Grant Wood, Hiram Bingham, Collins.

American Gothic ( 3)American Gothic ( 3)
American Gothic ( 3)
Repost 0
Jardins De Magali Lauris
commenter cet article
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 18:01

              " Tourisme de destruction massive"

           le livre provocateur d'André Girod

 

HOW WE DO ITWHAT WE DORESEARCH AND INFORMATION SOCIETYBOOK REVIEWS

Encore un livre qui dérange: “Le tourisme de destruction massive”

La fin du tourisme (de masse)?

Sommes-nous conscients de l’effet du tourisme sur les populations locales? Qui bénéficie des revenus du tourisme? Osons-nous calculer notre empreinte carbone? Quelles sont nos motivations primaires lorsque nous réservons un voyage? Qui aura le droit de visiter les îles Galapagos ou descendre au fond du Grand Canyon? Combien de visiteurs peut accueillir l’Île de Pâques? Ou combien de visiteurs supportera le Parthénon dans dix ans? L’Antarctique est-elle une destination touristique pour tous ou faut-il que nous la réservions pour les seuls scientifiques? Faut-il en finir avec les voyages “all-in”? Des questions pas seulement théoriques, mais d’une réalité urgente, comme le témoigne André Girod dans son ouvrage récent sur le tourisme de masse.

De quoi s’agit-il?

Le tourisme de masse et le développement des transports aériens permettent aux voyageurs occidentaux de se retrouver en quelques heures à des milliers de kilomètres de chez eux. Sur une plage ensoleillée d’Afrique ou d’Asie, devant des paysages à couper le souffle, ou dans un village d’Amérique latine dont la population possède des mœurs « tellement typiques ». Au fait, s’agit-il vraiment de tourisme… ou plutôt d’une forme de consommation qui, de surcroît, serait nuisible aux communautés autochtones ?

Un expert à la parole…

André Girod a suivi de près l’éclosion et l’évolution du tourisme de masse. Il constate son impact sur les sites renommés, les cultures et la société en général. Il observe les touristes, les férus de découvertes culturelles comme les bronzés en mal d’exotisme. Il dénonce les plans de réduction des gaz à effets de serre préconisés par les ténors de l’écologie au détriment des touristes moins fortunés. Il replace les responsabilités de chacun et identifie les marges de manœuvre.

Les dégâts et dérives du tourisme de masse

L’auteur dénonce les excès et les méfaits du tourisme de masse. Les dérives abordées dans  sa publication sont principalementl’épuisement des ressources primaires dans certaines régions : eau surtout, nourriture qui oblige les autorités à importer pour alimenter les touriste, disparition du littoral au profit de la construction immobilière, disparition de la végétation pour faire place aux constructions, pollution de l’air par l’apport massif de véhicules , autocars.

Tout y passe

Le livre comprend non moins de 24 chapitres: on apprend tout sur la naissance du tourisme (en général et de masse), on découvre ce qu’est un “touriste imbécile”, le rôle du trafic aérien pour le tourisme nous est dévoilé, l’importance du tourisme pour l’économie est expliquée. Nous pouvons prendre position dans le combat entre “Alarmists » et « Skeptics”  et apprendre à devenir responsables dans les chapitres dédiés à l’empreinte carbone (voir notamment le chapitre “Touche pas à mon CO”

Un livre pour qui, sinon pour nous tous!

Le livre s’adresse à divers publics: au grand public et aux professionnels du tourisme, ainsi qu’aux décideurs politiques. D’abord pour indiquer que  le tourisme qui était passé de masse risque de redevenir un tourisme de luxe et d’élite tellement les règlements mis en place dans certains pays pour certains lieux sont de plus en draconiens : quotas, prix en hausse pour enrayer le flot des visiteurs, construction à présent d’hôtels haut de gamme qui seront réservés à une classe aisée.

Un livre pour les professionnels aussi qui croient que (selon l’auteur) “le tourisme est une poule aux œufs d’or ou une vache que l’on peut traire à gogo”. Il critique vertement les émissions de télévision qui vantent la beauté de certains lieux et qui déclenchent chez les tours opérateurs une organisation d’expéditions “sur les pas de …” et transforment ces lieux mystérieux et très peu connus en luna-parks.

Solutions

Comment tuer le tourisme de masse ? « Oussama Ben Laden, Eyjafjallajökull : Héros des écolos ?” Laisser faire la nature ou trouver des solutions plus responsables? L’auteur nous défie quand il écrit: “Il devrait être, aux yeux des écologistes, un héros, celui qui a fait mettre à genoux les transports aériens et donner un coup de matraque sur le tourisme de masse. Cet homme, ce géant de la communication qui a fait plus que toutes les notoriétés écologistes ensemble, c’est Oussama Ben Laden. Par son raid contre les Twin Towers il a peut-être aidé à sauver la planète.” Macabre penséee…

Quoi qu’il en soit, l’auteur reste sceptique face aux discours alarmistes de personnalités politiques et stars du show-biz (chapitre: “Non à Al Gore”). Le livre s’achève avec une note optimiste: “la terre est si noble, si belle, qu’elle ne peut être le privilège d’une poignée d’êtres humains. Alors ne vous en privez pas!” Moi, je ne suis pas si sûr…Dites-moi ce que vous en pensez.

Le livre d’André Girod est disponible dans la bibliothèque du Parlement européen.

Pour approfondir:

Lire l’interview avec l’auteur dans Journal du tourisme durable



About Geert Plas

Polyvalent information specialist at the European Parliament Library
Repost 0
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 19:13

Pierre par pierre avec incrustation de sculptures,

la façade est complète.

2012-10-29-012-1.JPG

Comme dans les façades de la Renaissance,

des têtes sont inscrustées dans la maçonnerie

2012-10-29-005.JPG

2012-10-29-011.JPG

2012-10-29-004-1.JPG

 

Contrairement à ce qui se faisait à la Renaissance,

aucune des têtes ne représente le propriétaire!!!

2012-10-29-008-1.JPG

 La nouvelle façade est terminée. 

2012-12-22-010.JPG

Mosaïques et sculptures ont été intégrées dans la façade.

2012-12-22-006.JPG2012-12-22-003.JPG2012-12-22-008.JPG2012-12-09-013.JPG

Repost 0
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 10:40

 

Malgré les pluies, les travaux dans les Jardins de Magali avancent comme prévus. L'habillage en pierres est quasiment complet, ce qui donnera une façade semblable à l'ancienne construite vers 1850. Il y aura peu de différence dans l'aspect des ouverture des grottes. Mais cette extension permettra d'avoir une salle supplémentaire appelée " Sala Laura" en honneur au village de Lauris avec mosaïques et fresques portant sur des scénes historiques des " Reconstitutions Historiques". Remerciements à Bernadette Genès, historienne qui a aidé à la sélection des scènes.  

De plus la grotte du bas spécialement aménagée deviendra salle de réception, salle de concerts ( près de 110 places), salle pour séminaires, réunions et surtout mariages. Les concerts auront toujours lieu dans la cour sous notre beau platane. Le Festival Durance Lubéron reprendra ses concerts dans les jardins au mois d'août. Pour tout renseignement, communiquez avec les Jardins.

N'oubliez pas : inauguration le jour de la musique: 21 juin 2013.

Pour assister à l'inauguration, uniquement sur invitation. Pour retier la vôtre demandez-la sur  

jardins.de.magali@gmail.com 

 

 

Article sur la Provence.

 

 

img213.jpg

 

Pour plus de photos phase 1 cliquez ici

                            phase 2 cliquez ici 

Il y aura une "bouche porte-bonheur" comme en Chine

Repost 0