Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 17:21

Voyages et cartes postales

L’envoi de cartes postales, pourtant sur le déclin face au système de communications électronique, reste encore un des plaisirs du voyage.

L’idée de correspondre en envoyant sur une carte ( morceau de carton plutôt que papier) un message court date de la fin du 19e siècle dans des circonstances dramatiques.

Si l’Angleterre est le berceau du timbre poste ( 1837), l’Autriche fut celui de la carte postale. En 1865, le Docteur Heinrich von Stephan en fait la proposition. Une conférence est organisée à Vienne le 1er octobre 1869 pour en délimiter les contours. Mais ce fut pendant la guerre de 1870 que furent envoyées les premières cartes postales : Strasbourg était assiégé et le commandement français proposa aux Prussiens d’utiliser des cartes qu’il avait en stock pour permettre aux soldats blessés d’envoyer un message à leur famille. Le commandant prussien accepta. Le 12 août 1870 les premières cartes furent expédiées.

Officiellement le 15 janvier 1873 la carte postale devient un moyen de correspondre.

En 1904 le recto de la carte est divisé en deux parties : le côté adresse et le côté message.

La carte postale est un peu l’ancêtre du SMS : message court, quelques mots pour décrire le paysage, l’ambiance des vacances, les rencontres et surtout le temps.

Les « Il fait beau », « Bons baisers de… », « le paysage est splendide » et hop un timbre, une boîte aux lettres et c’est parti !

En réalité les textes sont devenus banals, lus d’un coup d’œil. Alors que faire pour apporter une originalité à l’envoi d’une carte postale ? Pourquoi pas un croquis, un dessin humoristique pour résumer l’atmosphère du séjour.

Voici pour commencer des cartes postales des Etats-Unis envoyés par l’auteur à sa famille.

Plusieurs routes traversent ce chapelet d’îles. Tout au nord, on rejoint près de Mount Vernon une plaine très fertile qui, tout de suite après la guerre, reçut la visite d'immigrants Hollandais. Ce fut le cas de Thom et Ginette Degoede, qui vinrent avec des bulbes de tulipes et les plantèrent. Bientôt, les terres se couvrirent de magnifiques mosaïques de fleurs. La ferme des Degoede vint à être connue sous le nom de "Tulip Town". Extrait de " Hasard des routes aux USA. Le dessin montre que l'origine de la "Tulip Town" est hollandaise ( sabots et coiffes)  Plusieurs routes traversent ce chapelet d’îles. Tout au nord, on rejoint près de Mount Vernon une plaine très fertile qui, tout de suite après la guerre, reçut la visite d'immigrants Hollandais. Ce fut le cas de Thom et Ginette Degoede, qui vinrent avec des bulbes de tulipes et les plantèrent. Bientôt, les terres se couvrirent de magnifiques mosaïques de fleurs. La ferme des Degoede vint à être connue sous le nom de "Tulip Town". Extrait de " Hasard des routes aux USA. Le dessin montre que l'origine de la "Tulip Town" est hollandaise ( sabots et coiffes)
Plusieurs routes traversent ce chapelet d’îles. Tout au nord, on rejoint près de Mount Vernon une plaine très fertile qui, tout de suite après la guerre, reçut la visite d'immigrants Hollandais. Ce fut le cas de Thom et Ginette Degoede, qui vinrent avec des bulbes de tulipes et les plantèrent. Bientôt, les terres se couvrirent de magnifiques mosaïques de fleurs. La ferme des Degoede vint à être connue sous le nom de "Tulip Town". Extrait de " Hasard des routes aux USA. Le dessin montre que l'origine de la "Tulip Town" est hollandaise ( sabots et coiffes)  Plusieurs routes traversent ce chapelet d’îles. Tout au nord, on rejoint près de Mount Vernon une plaine très fertile qui, tout de suite après la guerre, reçut la visite d'immigrants Hollandais. Ce fut le cas de Thom et Ginette Degoede, qui vinrent avec des bulbes de tulipes et les plantèrent. Bientôt, les terres se couvrirent de magnifiques mosaïques de fleurs. La ferme des Degoede vint à être connue sous le nom de "Tulip Town". Extrait de " Hasard des routes aux USA. Le dessin montre que l'origine de la "Tulip Town" est hollandaise ( sabots et coiffes)
Plusieurs routes traversent ce chapelet d’îles. Tout au nord, on rejoint près de Mount Vernon une plaine très fertile qui, tout de suite après la guerre, reçut la visite d'immigrants Hollandais. Ce fut le cas de Thom et Ginette Degoede, qui vinrent avec des bulbes de tulipes et les plantèrent. Bientôt, les terres se couvrirent de magnifiques mosaïques de fleurs. La ferme des Degoede vint à être connue sous le nom de "Tulip Town". Extrait de " Hasard des routes aux USA. Le dessin montre que l'origine de la "Tulip Town" est hollandaise ( sabots et coiffes)  Plusieurs routes traversent ce chapelet d’îles. Tout au nord, on rejoint près de Mount Vernon une plaine très fertile qui, tout de suite après la guerre, reçut la visite d'immigrants Hollandais. Ce fut le cas de Thom et Ginette Degoede, qui vinrent avec des bulbes de tulipes et les plantèrent. Bientôt, les terres se couvrirent de magnifiques mosaïques de fleurs. La ferme des Degoede vint à être connue sous le nom de "Tulip Town". Extrait de " Hasard des routes aux USA. Le dessin montre que l'origine de la "Tulip Town" est hollandaise ( sabots et coiffes)
Plusieurs routes traversent ce chapelet d’îles. Tout au nord, on rejoint près de Mount Vernon une plaine très fertile qui, tout de suite après la guerre, reçut la visite d'immigrants Hollandais. Ce fut le cas de Thom et Ginette Degoede, qui vinrent avec des bulbes de tulipes et les plantèrent. Bientôt, les terres se couvrirent de magnifiques mosaïques de fleurs. La ferme des Degoede vint à être connue sous le nom de "Tulip Town". Extrait de " Hasard des routes aux USA. Le dessin montre que l'origine de la "Tulip Town" est hollandaise ( sabots et coiffes)  Plusieurs routes traversent ce chapelet d’îles. Tout au nord, on rejoint près de Mount Vernon une plaine très fertile qui, tout de suite après la guerre, reçut la visite d'immigrants Hollandais. Ce fut le cas de Thom et Ginette Degoede, qui vinrent avec des bulbes de tulipes et les plantèrent. Bientôt, les terres se couvrirent de magnifiques mosaïques de fleurs. La ferme des Degoede vint à être connue sous le nom de "Tulip Town". Extrait de " Hasard des routes aux USA. Le dessin montre que l'origine de la "Tulip Town" est hollandaise ( sabots et coiffes)

Plusieurs routes traversent ce chapelet d’îles. Tout au nord, on rejoint près de Mount Vernon une plaine très fertile qui, tout de suite après la guerre, reçut la visite d'immigrants Hollandais. Ce fut le cas de Thom et Ginette Degoede, qui vinrent avec des bulbes de tulipes et les plantèrent. Bientôt, les terres se couvrirent de magnifiques mosaïques de fleurs. La ferme des Degoede vint à être connue sous le nom de "Tulip Town". Extrait de " Hasard des routes aux USA. Le dessin montre que l'origine de la "Tulip Town" est hollandaise ( sabots et coiffes)

Repost 0
Jardins De Magali Lauris - dans Cartes postales
commenter cet article